Le « taro » pour commémorer les ancêtres

A Quanzhou, le taro est la nourriture indispensable dans le banquet de la fête de la Mi-Automne. La consommation du taro est pour commémorer les peuples contre le gouvernement de Yuan à la fin de la dynastie des Song.

Après que la dynastie des Yuan a exterminé le Song du sud et que le Chaozhou était brisé, la population locale a été massacrée. Pour éviter d’oublier la douleur de tyrannie de la dynastie des Yuan, les gens ont pris le taro, qui est sous forme de la tête de l’homme et homophonie avec la tête de l’homme dans la langue chinoise, pour sacrifier aux ancêtres, et cette coutume a été suivie jusqu'aujourd’hui.

Le moment où la nation Han se soulevait pour renverser la domination tyrannique des Mongols de la dynastie Yuan, était dans la nuit de la mi-automne. Ils sacrifiaient les têtes des Mongols à la lune. Plus tard, bien sûr, c’est impossible de sacrifier les têtes des hommes à la lune, alors on les remplaçait avec le taro. Maintenant, dans certains régions, quand on mange le taro pendant la fête de la Mi-Automne, on appelle l’épluchage de taro comme « le dépouillement de peau du fantôme ».