Les pratiques et les technologies de la production de gâteau de lune

Après la dynastie des Tang, les pratiques de gâteau de lune devenaient plus raffineé et élégants, les espèces étaient de plus en plus nombreux.

En forme, les dessins des légendes ou des histoires de la lune ont été présentés sur la croûte. Au début, ces dessins étaient peints sur le papier sulfurisé, puis imprimées vers le gâteau. Ces modèles étaient similaires avec les gâteaux renommés "huit gâteaux de Beijing" d'aujourd'hui.

Pour la suite, les compétences continuaient de s'améliorer, on a gravé les motifs sur les moules en appuyant directement sur la galette. Pendant la dynastie des Song du Nord,  même au palais, dans le jour de fête de la Mi-Automne, on aimait manger ce « gâteau de lune » sous forme de la pleine lune. On l’appelait le "petit gâteau" ou bien la "pleine lune" parmi le peuple.

 

 

Le grand écrivain Su Dongpo a écrit dans son poème: « Le petit gâteau est comme la pleine lune, avec le beurre et le sucre au-dedans ». Le soi-disant "petit gâteau" est le gâteau de lune qui symbolise la lune. On peut imaginer le goût doux et délicieux du gâteau de lune selon ce poème.

Les pratiques de gâteau de lune varient également selon la région, dont la majorité est  au four; Mais dans les rurales et la ville de Wuwei de la province de Gansu, on cuit les gâteaux de lune à la vapeur. Chaque fête de la Mi-Automne, on fait les gâteaux de lune pour montrer la réunion de la famille, et les donne aux parents et amis pour exprimer leurs bons souhaits du beau temps et de la récolte.