L’allégorie de la fête de la Mi-Automne

Pendant la nuit de la mi-automne, la pleine lune est argentée et brillante, les anciens chinois considère la lune comme un symbole de la réunion, par conséquent, on appelle également la fête de la Mi-Automne « la fête de Réunion ».


On célèbre  « la fête de Réunion » pour prier le regroupement et le bonheur. Correspondant à cela, on utilise souvent « la pleine lune » et « le décours de la lune » pour décrire la rencontre et la séparation de la vie, ce qui signifie les joies et les peines de la fortune dans la vie.


Les personnes en exil de la maison confient leurs grandes affections à la lune. Les poèmes en terme d’aspirer à la réunion et d’exprimer la nostalgie se multiplient. Tel que dans le poème « pensée nocturne » (《静夜思》Jing Ye Si), écrit par Li Bai, le poète le plus connu de la dynastie des Tang. Il y a des vers « Tête levée : je contemple la lune. Yeux baissés : je songe au pays natal. » (“举头望明月,低头思故乡”Ju Tou Wang Ming Yue, Di Tou Si Gu Xiang), reflétant la nostalgie d’une personne dans un pays étranger pendant la fête de la Mi-Automne.


A travers l’histoire, les poésies, les chansons, les peintures et les calligraphies similaires sont abondantes. Mais les gens ordinaires adoptent les activités populaires, joyeuses, heureuses et paisibles pour confier leur souhait de la réunion. Par conséquent, une variété de formes commémoratives ont vu le jour, puis s’enrichissait et se développait constamment de génération en génération. Et après l’évaluation progressive, aujourd’hui, il se forme les activités commémoratives variées qui sont différentes selon les nations et les régions. Alors, de toute façon, elles sont venues de la même ligne.