L’origine de « sacrifier à la lune »

Dans l'antiquité, le peuple chinois a la coutume de sacrifier au Dieu de la Lune(秋暮夕月Qiu Mu Xi Yue). 

Dans la dynastie des Zhou, au cours de la nuit de pleine lune de la mi-automne, on se tenait une cérémonie grandiose et solennelle.

Dans le « Classique des Rites » (《礼记》Li Ji) a écrit que l’empereur sacrifiait au soleil au printemps et à la lune en automne (天子春朝日,秋夕月Tian Zi Chun Chao Ri, Qiu Xi Yue), c’est un enregistrement de sacrifier à la lune pendant la nuit de mi-automne. Avec le développement de la société et l’enrichissement de la vie spirituelle des personnes, ces activités étaient non seulement chez la famille royale et la noblesse, mais aussi affectaient graduellement le peuple civil, et la signification devient populaire et conviviale, qui exprimaient plutôt les sentiments laïques et les émotions civiles.

Ainsi, sacrifier à la lune évoluait progressivement une coutume de la fête de la Mi-Automne du peuple chinois.